Cuisine

Tartes flambées à ma façon

29 août 2016

Lorsqu’on parle de l’Alsace, plusieurs qualificatifs reviennent, mais ils concernent très souvent les vins et la gastronomie. Faites le test, vous verrez… Si vous demandez à vos amis à quoi leur fait penser l’Alsace, le vin blanc (souvent le Gewurztraminer) , la choucroute, les tartes flambées arriveront sûrement dans le trio gagnant. Je ne pense pas me tromper si je rajoute les cigognes et les géraniums pour compléter le tableau.

IMG_20160725_201345

Si je vous réserve ma recette de choucroute pour cet hiver, voici ma version de la Flammekueche : rapide, simple et bonne. Efficace à 100%  ! Les puristes alsaciens excuseront la française de l’intérieur & alsacienne de cœur que je suis, je ne prétends pas livrer ici LA recette des flamms, mais tout modestement la mienne.

Rapide et gourmande

Les gens du Sud ont la pizza, la pissaladière, en Alsace, ce sont les « flamm’s » qui sont les vedettes ! C’est vraiment le plat sympathique entre amis par excellence ou du dimanche soir en mode « paresse », puisqu’il se mange juste partagé en tranches, sur une planche en bois, avec les doigts! Peu d’ingrédients, une cuisson à four très chaud, donc rapide, même les enfants seront ravis d’aider à la confection de ce plat (sauf si vous leur demandez d’éplucher les oignons, mais ça, c’est une autre histoire).

Nous avons la chance de pouvoir acheter très facilement des fonds de tarte flambée excellents (marque Adam, ma préférée), aussi je n’ai jamais testé de faire cette pâte à pain ultra fine. Ceci dit, j’ai compulsé tous mes livres de cuisine alsacienne, pas de recette donnée, juste la précision : il s’agit d’une simple pâte à pain. Néanmoins, je vous donne 2 liens me semblant sérieux, si jamais vous ne trouvez pas ces cercles de pâte près de chez vous.

Des ingrédients de base si simples

Crème fraîche épaisse, épices, lardons coupés ultra fins, oignons épluchés et émincés très finement. Et c’est tout pour la version classique ! Après rien ne vous empêche de proposer des variantes gratinées (avec gruyère, munster), des forestières (oui, aux champignons frais) ou des sucrées avec une base fine de compote de pommes et des lamelles de fruits (celles-ci seront alors flambées à l’alcool si vous aimez).

IMG_20160725_201318

Ingrédients pour 4 personnes : 4 fonds de flàmmeküeche du commerce, un pot de crème fraîche épaisse (et éventuellement du fromage blanc à 40%), 400 g de lardons coupés très fins, 2 oignons épluchés, un peu de sel, du poivre, de la noix de muscade.

Dans un saladier mélanger la crème fraîche épaisse (ou moitié CF et moitié FB pour une recette plus légère) + un tout petit peu de sel, quelques tours de poivrière, un peu de noix de muscade fraîchement râpée.

Sur chaque fond de flamms, déposer 2 grosses cuillères à soupe du mélange crémeux, bien étaler sur toute la surface. Puis parsemer de rondelles d’oignons finement émincés, rajouter les allumettes de lardons. Les plus gourmands, avant d’enfourner à four très chaud rajouteront du gruyère râpé (dans ce cas la flamms est « gratinée ») et/ou des tranches de munster. Cuire à four très chaud (220° à 250°), sur une plaque de pâtisserie, la tarte flambée (étalée sur une feuille de cuisson) est cuite lorsqu’elle est bien dorée.

Mes astuces :

A défaut de fond de flamms, on peut utiliser des tranches de pain de campagne légèrement rassis, ou une baguette de la veille coupée en deux…C’est également excellent, et cela permet de ne pas jeter le pain un peu plus sec !

J’avoue que souvent mon côté méditerranéenne ressort et qu’à la place des oignons jaunes, j’en mets des roses lorsque j’en trouve au marché.

Pendant des mois, j’ai commis l’erreur de faire dorer oignons et lardons ensemble avant de les déposer sur la pâte… Cette opération n’apporte rien, au contraire, il faut disperser ces 2 ingrédients crus.

Les personnes faisant attention à leur ligne feront un mélange 1/2 crème fraîche 1/2 fromage blanc. D’ailleurs, je crois savoir qu’à l’origine c’était plutôt la version tout fromage blanc qui prévalait (la crème était bien plus chère). De notre côté, nous avons opté pour du 100% crème fraîche.

Pour les gourmands, la recette de la Flammekueche, imprimable, avec une mise en page remodelée.

Pour en savoir plus :

  • l’article très intéressant de Wikipédia sur l’historique de cette tarte, correspondant à ce que des alsaciens m’ont raconté.

  • la recette, non testée, cette pâte à pain très fine de ce site alsacien ou celui-là.

 

Alors, tenté(e)s par cet incontournable alsacien ? 

Vous pourrez aussi aimer

6 Commentaires

  • Répondre Maiwenn 30 août 2016 à 12 h 47 min

    Si j’avais su, je serais venu manger chez toi ce midi. Elle donne terriblement envie !

    • Répondre Valentine 30 août 2016 à 12 h 50 min

      Tu as raison Maiwenn, rien de mieux que de combattre le chaud par le chaud…
      Ceci dit je suis sûre que cette recette sera appréciée chez toi, les enfants adorent et ça change des quiches et pizzas maison (oui, je me doute bien que chez toi aussi pas de plats industriels, vu ton appétissant blog !)

  • Répondre Marie 30 août 2016 à 7 h 49 min

    Je vais mettre de côté ta version sur pain grillé pour la tester prochainement car je n’ai jamais vu de pâte à tarte flambée en Normandie. Bonne semaine et merci de m’avoir fait saliver de bon matin.

    • Répondre Valentine 30 août 2016 à 11 h 27 min

      Coucou Marie, éh oui, en « France de l’intérieur », on ne trouve pas souvent ces fonds de flamms, aussi je pense tester une des recettes données en lien pour faire moi-même la pâte. Toutefois, l’alternative pain de la veille est excellente : gestion du trop plein de pain, repas rapide , bref tout pour plaire ! bises

  • Répondre CatherineKS 30 août 2016 à 7 h 03 min

    Ahhhhh, la tarte flambée alsacienne ! Rien ne vaut celle dégustée dans les véritables auberges de la campagne alsacienne mais quand on est trop loin, on retrouve le charme de ce plat dont la simplicité égale la convivialité !
    Que de souvenirs autour d’une tarte flambée ….
    Je m’égare….
    Voici la recette d’une Lorraine mais d’une alsacienne de cœur (quoique ma grand-mère paternelle était d’origine alsacienne, un petit village, près de Saverne).
    Alors moi c’est 3/4 de fromage blanc et 1/4 de crème fraîche avec muscade, poivre et un soupçon de sel mais j’ajoute une bonne c. à. s de farine tamisée et une c. à. s d’huile type mélange de 4 huiles supportant la cuisson. Cette recette de famille m’avait été offerte par les parents alsaciens (of course) d’une copine de fac, il y a juste quelques années maintenant !!!
    Ayant la chance de trouver les fonds de tarte flambée dans mes commerces habituels, je n’ai jamais testé la pâte maison !
    Et pour les oignons, parfois, pour plus de douceur, je les fais blanchir quelques secondes après les avoir émincés !
    Voilà vous savez tout !!!
    Belle journée en Alsace, en Lorraine ou ailleurs !
    Bizzz

    • Répondre Valentine 30 août 2016 à 11 h 24 min

      Chère Catherine, vous m’aviez caché cet élément là ! bon, je testerai votre version la prochaine fois sans rien dire, et je vous dirai la réaction des enfants :). Bises et bonne rentrée pour les vôtres (J’espère que G. a eu l’école qu’il voulait !)

    Laisser une réponse