Voyages

Strasbourg, capitale du bien-vivre ?

22 août 2016

Il serait très réducteur de cataloguer Strasbourg ville d’hiver pour ses marchés de Noël et sa cuisine, hautement traditionnelle et « réchauffante » (pour éviter de dire « roborative ») ! Vivant depuis 7 ans à Strasbourg, nous avons encore fait des découvertes cet été à la faveur de visites, nombreuses et chaleureuses, à la maison.

Si vous avez encore quelques jours de vacances, et si vous souhaitez découvrir Strasbourg autrement,  avoir quelques idées de sorties et de restaurants, ce billet est fait pour vous …

Un patrimoine architectural évident

Strasbourg, c’est évidemment, en premier lieu, un circuit touristique « balisé » incontournable et  riche : la petite France et le triangle d’Or avec la Cathédrale en point d’orgue. Beaucoup de rues piétonnes, un vrai atout lorsqu’on veut visiter une ville à son rythme… Des musées de qualité ponctuent ce circuit ( dont le célèbre Palais Rohan, et le musée Alsacien par exemple).

GE DIGITAL CAMERA GE DIGITAL CAMERA

Le syndicat d’initiative prévoit d’ailleurs des visites guidées de qualité de Strasbourg, qu’il ne faut pas négliger pour connaître cette belle ville de l’intérieur. Leur site internet propose aussi des idées de visites selon votre profil et vos centres d’intérêts.

La visite en bateau mouche sera un complément idéal pour reposer vos pieds si vous êtes des adeptes de la marche, elle dure environ 1h, et propose de voir les monuments et l’architecture au fil de l’eau.

Mes arrêts gourmands au centre ville devraient vous plaire, ils sont forcément subjectifs compte-tenu de l’offre énorme de restaurants, salons de thé, commerces de bouche… (liens non sponsorisés, cela va de soi) :

ballade gourmande strasbourg

1- Restaurant Le Clou, une winstub pour un repas alsacien
Les plats typiques alsaciens, à déguster dans une winstub pour rester dans l’esprit, sont généreux, tiennent au corps, et sont la base d’une cuisine de « bonne ménagère ». Dans ce restaurant, la spécialité est le Wädele (jambonneau) : il y est exceptionnel, servi avec de la choucroute ou des pommes de terre sautées. Petit appétit s’abstenir… Il est conseillé de réserver, notamment pour le dîner, le service est rapide et souriant, même lorsque le restaurant est plein ! La décoration est à l’image du restaurant, très traditionnelle et dépaysante, dans un style très alsacien.
Adresse : 3 rue du chaudron / ouvert tous les jours / Site : http://www.le-clou.com
2- Boulangerie Westermann
Les Westermann font du pain depuis plusieurs générations, notamment pour leur célèbre restaurant gastronomique étoilé le Buerehiesel. Pains, baguettes, viennoiseries sont pétris, façonnés et cuits sur place avec une volonté de mettre l’accent sur les matières premières alsaciennes (filière Alsépi). Le célèbre kougelhopf (brioche) est divin et sent bon le beurre.
Adresse : 1 rue des Orfèvres / ouvert du lundi au samedi /  Site :http://www.westermann.fr
3- Fromagerie, Maison Lorho
En 2007, un titre de Meilleur Ouvrier de France fromager affineur pour Cyrille Lorho, une boutique accueillante avec un choix et une variété exceptionnelle de fromages, 250 fromages différents sont à découvrir. Selon moi, vraisemblablement la meilleure fromagerie de Strasbourg. On y retrouve des fromages locaux, mais la carte ne s’arrête pas à la région, ni même à la France ! De la chantilly maison minute est proposée…un régal !
Adresse : 3 rue des Orfèvres / ouvert du lundi au samedi / Site : http://www.maison-lorho.fr
4- Restaurant Pierre Bois Feu pour un repas plus recherché
Il ne faut surtout pas s’arrêter à la devanture de ce restaurant en entresol près du Palais des Rohan. Rien ne laisse présager de l’aventure culinaire qui s’offre à nous, une fois la porte passée. Cette cuisine respecte avant tout les produits qui proviennent de fermiers régionaux et français. Elle est à conseiller particulièrement aux amateurs de viande rouge. Les desserts sont également délicieux et faits maison. Il ne faut pas s’attendre à déguster de la cuisine alsacienne traditionnelle, ce n’est pas leur style de cuisine. La salle est joliment décorée, épurée, avec une cuisine ouverte, ce qui nous permet de voir le chef travailler. Réservation très conseillée, car il y a une vingtaine de couverts seulement.
Adresse : 6 rue du bain aux roses / ouvert lundi au samedi / Site : http://restaurant-pierre-bois-et-feu.fr
5- Salon de thé Grand Rue
Dans une rue piétonne, une institution strasbourgeoise dont la réputation n’est pas usurpée. Deux petites terrasses l’été complètent une salle à la décoration chaleureuse et légèrement kitsch : un grand buffet de gâteaux et tartes qui ravit les yeux avant les papilles et une belle carte complète de thés noirs, verts, rouges, blancs pour les amateurs ! Les pâtisseries, à la coupe, sont traditionnellement servies avec coulis, ou crème anglaise, fruits de saison et meringue. Les portions sont si généreuses, que pour les petits appétits, il est possible d’emmener son reste de gâteau.
Adresse : 80 grand rue / ouvert du lundi au samedi (et les dimanches lors du marché de noël) / Site : http://salondethegrandrue.fr

Un des poumons verts de la ville

Sentir le pouls d’une ville, c’est aussi découvrir ses marchés traditionnels avec ses producteurs locaux, ses aliments spécifiques, non ? De plus, je pense que lorsque l’on visite une ville, des pauses « au vert » sont un atout, avec ou sans enfants.

 marché MarneIMG_20160723_165413

Je vous propose donc de concilier les deux avec un pique-nique au Parc de l’Orangerie, véritable poumon vert strasbourgeois, avec un petit zoo qui ravira les plus jeunes, une mini ferme (payante), la possibilité de faire de la barque sur le plan d’eau, des aires de jeu pour les petits, le bowling pour les plus grands et la présence des cigognes qui ponctuera ce parcours… tout cela à 30 minutes à pieds du centre ville, ou beaucoup moins si on loue des vélos pour profiter des pistes cyclables strasbourgeoises, ou si vous prenez un bus (le n°2 vous laissera à 2 pas, arrêt St Maurice).

ballade gourmande strasbourg1

Voici une sélection d’artisans du quartier Orangerie/Marne pour vous confectionner votre repas, sur place ; il faudra juste penser à prendre un panier, un opinel et une couverture pour pouvoir ensuite manger sous un arbre, dans le parc.

Le matin, la première halte se fera au marché du boulevard de la Marne, le plus grand marché strasbourgeois, où vous pourrez acheter notamment les fruits et légumes du pique-nique. Il est installé tout le long du boulevard de la Marne. C’est un vrai marché coloré et fourni, comme on aime, avec foison de commerçants : produits alimentaires (charcuteries, boucheries, poissonnerie, fromagerie, fruits et légumes) , miels, fleurs et plantes, vêtements, chaussures, paniers et ustensiles de cuisine (comme les moules à kougelhopf, ou les emportes-pièces pour les fameux sablés de noël…). Ne manquent que les animaux de basse-cour à vendre pour se retrouver dans l’image d’Epinal du « vrai marché provincial d’antan » que j’aime.

Je suis une fidèle depuis des années des maraîchers Wollenburger, les fruits et légumes sont très frais, excellents, et malgré la foule des samedis matins, le sourire et la gentillesse sont toujours au RDV. Pour les fans absolus, leur ferme ouvre ses portes les mercredis matins et vendredis après midis à Bindernheim. (pas de site mais une page FB : https://www.facebook.com/Commerce-Wollenburger-834960983265041/)
Adresse : Marché tout le long du boulevard de la Marne / ouvert le mardi et le samedi, le matin
La maison aux pains
Voilà un boulanger à l’écoute de ses clients, et qui innove régulièrement ! Sa dernière pépite estivale : un gros pain avec une fermentation très lente et double. Je vous conseille tout particulièrement aussi le pain à la coupe que Loïc pétrit, façonne et cuit sur place dans sa boulangerie. Il privilégie les circuits courts pour son approvisionnement en farines. Une mention spéciale pour son pain « family », le « campagrains », son pain aux fruits secs (noisettes, raisins, abricots…) et ses viennoiseries. Le petit rayon boissons fraîches originales est l’œuvre de sa compagne Michelle, qui aime tester les nouveautés, tout comme la petite épicerie de saison.
Adresse : 56 avenue de la forêt noire / ouvert du lundi au samedi / Site : https://www.facebook.com/lamaisonauxpains
Pâtisserie Patrick
Une institution dans ce quartier pour leurs pâtisseries excellentes, fraîches et raffinées. Leurs spécialités ? Le millefeuille, revisité, et l’éclair. Les deux sont particulièrement succulents. On ne s’attardera pas sur leur terrasse en bois, puisqu’on file au parc qui se trouve à moins de 10 mn à pieds, après le prochain crochet gourmand. Hop, dans une boîte cartonnée, et dans le panier !
Adresse :  rue de Verdun. / ouvert du mardi au dimanche matin
Boucherie Charcuterie Klein
Un incontournable pour découvrir les charcuteries alsaciennes, et remplir le panier à pique-nique de produits salés, avec un très bon rapport qualité/prix. Les produits sont très frais, gourmands, et appétissants. Le rayon charcuterie offre des propositions alléchantes et pour le déjeuner vous pourrez emporter des gendarmes vosgiens (saucisse fumée à manger crue ou cuite), du cervelas, des saucisses de viande ou de foie. Depuis 2014, cette maison propose des produits Klein, Porcus et du pain Westermann.
Adresse : 28 bld d’anvers / ouvert du lundi au samedi / Site : http://www.maisonklein.com

En sortant de chez Klein, prendre une des 2 rues en face (rue de Verdun ou rue de Beethoven) et marcher tout droit pendant 7 mn, et vous êtes au Parc.

Les plus gourmands pourront craquer dans l’après-midi pour une glace « chez Franchi », artisan glacier, qui possède, outre sa boutique au centre ville, une boutique à proximité du parc et 2 points de vente aux entrées.

Notre découverte estivale pour sportifs -presque- du dimanche…

Pour ceux qui me connaissent, il ne vous aura pas échappé que je ne suis pas particulièrement sportive, aussi, vous pouvez me faire confiance sur cette 3ème piste pour découvrir Strasbourg et sa grande couronne « piano piano » à vélo : la Piste des Forts.

IMG_20160815_130755 IMG_20160815_131026

Cette promenade vous emmène à travers champs, forêts, villages, et donc des forts comme son nom l’indique, avec même une petite boucle en Allemagne dont la frontière est à quelques kilomètres de Strasbourg. Ce circuit de 85 km possède un grand avantage : des routes de « délestage », si jamais vous ne souhaitez parcourir qu’une partie seulement du circuit.

Cette promenade nous a permis de découvrir les alentours de notre ville autrement qu’en voiture. Nous avons beaucoup apprécié notre point de départ : la forêt de la Roberstau et le parc de Pourtalès (à moins de 20 mn à vélo de chez nous et pourtant nous ne les connaissions pas !), pique-niqué à l’ombre d’un arbre à côté d’une église et sommes revenus plus tôt que prévu, sans avoir parcouru les 85 km pour cause de chute spectaculaire mais non grave de notre grand n°1 !

*****

Pour en savoir plus, outre tous les liens donnés, non sponsorisés :

Alors , conquis ? Quand programmerez-vous votre halte à Strasbourg ? Sera-t-elle culturelle, sportive, gourmande ? 

A l’origine, cet article a été écrit pour Clotilde, qui dans son blog, laisse la part belle aux découvertes culinaires françaises. Je vous en re-parlerai lorsque vous pourrez lire la version « courte » chez elle.

Vous pourrez aussi aimer

11 Commentaires

  • Répondre gigi 29 août 2016 à 17 h 02 min

    merci Frédérique
    J’ai pris bonne note
    Gigi

    • Répondre Valentine 29 août 2016 à 17 h 35 min

      Bonjour Gigi, peut-être que ta fille t’a indiqué d’autres adresses ? maintenant, elle n’a peut-être pas le temps de faire du tourisme durant les sessions parlementaires ! Je t’embrasse

  • Répondre isabelle-Une Belle Histoire de Petits points 23 août 2016 à 12 h 22 min

    un très bel article pour nous donner envie de découvrir ou redécouvrir cette très jolie ville
    nous avons eu le plaisir d’y aller lors de vacances d’été en Alsace …. il y a une dizaine d’années
    j’y retournerais bien volontiers
    belle journée

    • Répondre Valentine 23 août 2016 à 12 h 33 min

      Merci Isabelle pour ce message enthousiaste, il est vrai que nous avons de la chance d’habiter cette grande ville européenne qui ne laisse personne indifférent, en général ! Bonne semaine

  • Répondre Elke 23 août 2016 à 10 h 31 min

    Hey Fred ! Quelle magnifique mise en valeur de ta ville dont désormais plus personne ne méconnaît son immense charme et richesse . Je suis impressionnée devant ton reportage fascinant qui donne envie de se rendre sur le champ à Stras. Tu a mis des liens, des adresses, des belles photos. Bravo pour ce travail titanesque. Vraiment, le résultat est extraordinaire.
    Je suis venue dernièrement en mai rendre visite à une amie. J’ai adoré comme toujours. Connais tu la grange à laine à Mittelhausbergen ?
    Mon amie n’avais jamais traversé la frontière et 30 km vers l’est nous avons fait une belle boucle .Oberkirch, Oppenau, la cascade de Allerheiligen, retour via Sasbachwalden, qui est un village très charmant, et Achern. Ainsi nous avons bien profité de l’excursion improvisée dans une petite après midi.
    Je te souhaite une belle semaine et bonne installation de tes jeunes. A bientôt en Alsace !

    • Répondre Valentine 23 août 2016 à 10 h 52 min

      Bonjour Elke, merci pour toutes les précisions et les idées de ballade. De quoi meubler nos futurs week-end sans les grands.
      La prochaine fois que tu t’arrêtes à Strasbourg, n’hésite pas à me le dire ! Bonne continuation aussi à tes grandes filles, à bientôt, bises

      • Répondre Valentine 23 août 2016 à 10 h 58 min

        Mon prochain billet « voyage » sera vraiment plus dépaysant : Copenhague… A suivre !

  • Répondre Marie Savini 23 août 2016 à 8 h 11 min

    Quel merveilleux reportage digne d’un guide haut de gamme. Mes quelques mots admiratifs ne rendent pas suffisamment hommage au travail que tu as accompli. Je retrouve ici des noms et des adresses que je connais et d’autre que j’espère avoir l’occasion de découvrir un jour prochain.
    Je t’embrasse avec tendresse et émotion. Marie

    • Répondre Valentine 23 août 2016 à 8 h 28 min

      Bonjour Marie,
      Je serai ravie d’être ton guide lorsque tu pourras te libérer de tes nombreuses occupations pour traverser la France ! J’imagine que cet article a dû te projeter quelques années en arrière lorsque Flo habitait Strasbourg …
      Avec toute mon amitié et mes bises du matin !

  • Répondre Françoise 23 août 2016 à 7 h 16 min

    Un jour peut être bises

    • Répondre Valentine 23 août 2016 à 8 h 26 min

      Non, non, non, un jour sûrement !!!! Bisous ma Françoise

    Laisser une réponse