Cuisine

« LE » Tiramisù ou l’art (de la gourmandise) poussé au plus haut !

13 mars 2017

S’il y a quinze jours, je vous proposais une recette de cheesecake très gourmande, j’avoue que cette version de Tiramisù est divine. Pendant des années, j’ai fait celle de Cyril Lignac, avec plaisir, mais là, cette nouvelle recette est juste une révélation, elle est dorénavant NOTRE version officielle et définitive (je ne vois pas comment on peut pousser l’alchimie réussie plus loin …).

Alors profitons-en avant les diktats du printemps et de l’été pour une silhouette de sirène, faisons nous plaisir, tutoyons les cimes de la gourmandise assumée !

tiramisu-002

Le Tiramisù, l’Italie dans notre assiette

Avec la pizza, je pense que le tiramisù est le plat italien le plus répandu et le plus connu. Il y a sûrement autant de recettes que de cuisinier(e)s, car ce dessert n’a aucune origine bien définie : vient-il de Mario Coloso, de Carlo Campéol, ou son origine remonte-t-elle quatre siècles avant  (au XVIème siècle) ? Je vous laisse le soin de découvrir les différentes légendes et de vous faire votre propre idée ! (voir liens en fin d’article).

Les éléments traditionnels qui composent cette délicieuse douceur sont : du café, de l’alcool (amaretto ou marsala), du mascarpone, des oeufs, du sucre. des biscuits (génoise, boudoirs, biscuits cuiller…) et du cacao en poudre, superposés en couches.

Je ne vous le cache pas, n’aimant pas le café (ni à boire, ni cuisiné), je vous donne ma recette revisitée, et vous engage, si vous êtes puriste, à vous rapprocher de la version Erynn, d’autant plus que vous découvrirez son éloge de la patience !

tiramisu-001

La recette bluffante !

Cette recette n’a que des points positifs : elle est simple, à faire la veille, propice à des variantes… Son seul défaut ? Ce tiramisù est tellement gourmand, que je n’ai qu’une photo à vous proposer, et encore, prise en catastrophe avant qu’un gourmand y ait plongé sa cuillère (bien que j’en ai fait 5 ou 6 fois, c’est toujours la même bataille pour faire une photo !).

Pour 8 à 10 gourmands : 500g de mascarpone, 5 oeufs, 100g sucre poudre, 250 ml eau chaude + 3 cs rhum, 40 buiscuits cuiller ou 52 boudoirs fins, 1cs sucre glace, cacao en poudre.

LA recette :

Sortir mascarpone et oeufs du réfrigérateur

-Préparer le mélange eau chaude + rhum dans une assiette creuse.

-Battre au fouet électrique jaunes d’œufs + sucre jusqu’à ce que le mélange soit blanc. Ajouter le mascarpone et battre quelques minutes à nouveaux pour bien mélanger.

– Battre les blancs en neige ferme, ajouter le sucre glace avant la fin. Incorporer 1/3 des blancs en neige au mélange œufs/mascarpone rapidement à la spatule, puis doucement avec une maryse 1/3 par 1/3.

–  Monter le dessert dans un très grand plat rectangulaire : tremper rapidement les boudoirs côté lisse dans l’eau rhumée, puis les disposer très serrés côté sucre vers le moule. Recouvrir de la ½ de la préparation crémeuse. Tamiser le cacao pour recouvrir la surface. Remettre une 2ème couche de biscuits légèrement imbibés, puis le reste de crème, puis le cacao.

– Réserver au minimum 24h au réfrigérateur avant de déguster. La maturité optimum se trouve au bout de 30h.

Notre recette (sans café, ni amaretto) en un clic imprimable ici

Pour en savoir plus :

  • L’article de Wikipédia

  • La thèse défendue par France Info

  • L‘article d’origine du blog d’Erynn folle cuisine, où j’ai découvert la recette du tiramisù. Vous y trouverez la recette traditionnelle avec le café et l’alcool (chez elle de l’amaretto).

  • Et pour les nouveaux abonnés à ce blog,  souhaitant une entrée délicieuse et raffinée, à faire également la veille, je vous rappelle la recette de la divine terrine asperge/saumon.

  • Pour ceux qui aiment sortir des sentiers battus, je vous conseille la version fruits rouges à déposer à la place du cacao. Pour permettre aux enfants de manger ce Tiramisù, penser à substituer le rhum par du thé léger non sucré.

Etes vous desserts italiens ?

Quelle est votre recette de Tiramisù, vos astuces, vos parfums préférés?

Vous pourrez aussi aimer

7 Commentaires

  • Répondre Elke 14 mars 2017 à 21 h 40 min

    Il est au programme du week-end prochain… Visite de gourmands allemands…
    Merci pour ta version.

    • Répondre Valentine 15 mars 2017 à 7 h 57 min

      Super, Elke, en plus, cette recette permet de s’organiser largement à l’avance : le matin, pour le lendemain midi ou soir, bref, une aubaine quand on reçoit du monde… Bonne journée ensoleillée

  • Répondre Marie 14 mars 2017 à 17 h 37 min

    Comme à chaque fois, rien qu’en lisant ta recette toutes tes lectrices ont dû avoir l’eau à la bouche ! Le tiramisù est aussi un de mes péchés mignons mais comme je suis sage je n’y succomber qu’avec modération.

    • Répondre Valentine 15 mars 2017 à 7 h 58 min

      Et je suppose Marie que tes origines te poussent à aller vers la version traditionnelle :). Alors cette escapade parisienne, jolis moments de joie et de bonheur avec ton « petit-grand », j’en suis sûre … Je t’embrasse bien fort

      • Répondre Marie 15 mars 2017 à 9 h 01 min

        Bien deviné Frédérique, en effet je mets du café dans mon tiramisù.
        Par ailleurs, l’amour, la tendresse et le tourisme ont fait très bon ménage, m’offrant de bien jolis souvenirs.

  • Répondre Cécile 14 mars 2017 à 14 h 41 min

    Tentatrice !!!! :))

    • Répondre Valentine 15 mars 2017 à 7 h 59 min

      Ah oui, mais là, on ne peut qu’adhérer !

    Laisser une réponse