Cuisine

Gâteau au chocolat meringué

20 juillet 2018

Tout d’abord, la boutique et le blog seront fermés du 23 Juillet au 5 Août pour une pause bien méritée. Mais je ne voulais pas vous laisser sans un « devoir de vacances gourmand« ….

Comment ou même POURQUOI un moelleux au chocolat avec une meringue en plein été ? Vous allez dire qu’il fait vraiment trop chaud pour vous mettre derrière les fourneaux, que le chocolat n’est pas bon pour la ligne et qu’avec l’été vous faites attention aux calories… Mais, non, je partage avec vous cette recette faite et refaite pour le plus grand plaisir des papilles gourmandes, pour plusieurs raisons, et pas seulement parce qu’elle est devenue une de mes recettes fétiches.

D’abord, le gâteau est à préparer à l’avance, donc, réveil au petit matin, il fait encore frais dans la cuisine, hop, on s’y met…

Ensuite, le chocolat est bon pour la santé, il suffit d’en manger raisonnablement, en plus le gâteau contient de la poudre de noisettes, donc très bon aussi pour l’organisme. Et puis si l’on compte 8 parts de dessert, la portion individuelle de beurre tombe à 22,5 g, et celle de chocolat noir à 30 g ! Comme quoi, tout est relatif…

Si l’on met de côté le goût exquis de ce gâteau, sa facilité de préparation à faire la veille du repas ou le matin pour le soir, son visuel magnifique, son atout réside également dans le mélange de la structure en bouche : le croquant de la meringue, puis son fondant, puis le moelleux au chocolat, bref une explosion de saveurs !

Donc, avec un bon batteur pour les blancs en neige, il n’y a aucune difficulté particulière pour réaliser ce dessert aux multiples variantes qui se cuit en 2 fois.

IMG_20180609_100204-001 IMG_20180609_100212 (1)

Les ingrédients : 

La recette pour 6 à 8 gourmands comporte : *220 g de chocolat noir *180 g de beurre *80 g sucre roux *50 g de farine *50 g poudre noisettes *6 œufs *1 cc extrait de vanille *1/2 cc de levure *200 g sucre glace *45 g de cacao non sucré *3 cc de maïzena *1 cc vinaigre blanc.

La recette :

Pendant que le four préchauffe à 16o°, faire fondre le beurre et le chocolat cassé en morceaux au micro-onde. Fouetter 2 œufs entiers et 4 jaunes (réserver les 4 blancs pour la meringue) avec le sucre et la vanille jusqu’à ce que le mélange soit blanc. Mélanger avec le chocolat/beurre fondu. Mélanger farine, levure et poudre de noisettes, incorporer à la préparation précédente pour obtenir une pâte lisse. Enfourner dans un moule ou cercle de diamètre 20 cm avec papier cuisson env 15 à 20 mn selon que vous souhaitez un vrai « coulant », un « fondant » ou un « moelleux », pour ma part 18 mn suffisent avec mon four.

-Battre les 4 blancs en neige ferme, ajouter progressivement le sucre glace tout en continuant à fouetter, puis le vinaigre blanc. Mélanger la maïzena et le cacao. A l’aide d’une maryse, ajouter délicatement ce mélange aux blancs en neige. Déposer sur le gâteau cuit, en formant des petits pics, ou en créant une spirale avant d’enfourner. Remettre à cuire environ 20 mn, jusqu’à ce que la meringue « craquèle ». Sortir du four et faire refroidir sur une grille.

En hiver, le gâteau pourra patienter tranquillement avant dégustation dans une pièce pas trop chaude; en été il est préférable de l’entreposer au réfrigérateur et de le sortir à température ambiante 2 h avant de le manger.

IMG_20180609_170410 IMG_20180609_170415-001

De multiples variantes :

Vous allez pouvoir jouer sur l’aspect et le goût de ce dessert, selon vos envies

  • sur l’aspect visuel de la meringue : vous pouvez diviser par 2 le mélange blancs en neige/maïzena, en ne mettant le cacao que dans une des moitiés. Vous pouvez lisser la meringue, la mettre en douille, faire des pics, des spirales…

  • sur le goût de la meringue : vous pouvez rajouter des noisettes torréfiées à la poele, juste sur la meringue avant de la cuire.

  • sur l’aspect final du gâteau : vous pouvez saupoudrer le dessert refroidi de cacao amer en poudre

  • sur le goût de la base du gâteau : vous pouvez remplacer la poudre de noisettes, par de la poudre de pistaches ou d’amandes, ou ne mettre que de la farine. Ceci dit, selon moi, l’accord noisettes/chocolat est vraiment un plus.

  • sur la cuisson du gâteau : selon vos envies et préférences, vous pouvez graduer la cuisson de la base. Coulant, fondant, moelleux, juste cuit, à vous de choisir et de laisser , selon votre four,  15 -18- 20-25 mn, servez-vous de la pointe d’un couteau pour évaluer le degré de cuisson, et n’oubliez pas, qu’il va recuire une deuxième fois nappé de sa meringue. Chez nous, le temps parfait pour garder une structure bien « fondante-moelleuse » était 18 mn.

  • Honnêtement, même si je suis entourée de « becs sucrés », j’ai tendance à sucrer de moins en moins. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à baisser le poids du sucre dans la base chocolatée, et dans la meringue. Cela donnera un dessert plus fort en goût ! Vous pouvez aussi jouer sur la teneur en cacao de votre chocolat noir pour baisser le poids du sucre…

 

La recette du moelleux chocolat meringué est à retrouver en version PDF à imprimer : moelleuxchocmeringue

Pour en savoir + : 

Plusieurs recettes existent sur internet, notamment chez mes blogs de cuisine préférés où les recettes varient d’ailleurs, vous pouvez vous en inspirer. Alors n’hésitez pas à aller découvrir les versions de la popotte de Manue, d’Altergusto,  de Chichichocolat et de Chef Nini notamment, blogs très précurseurs compte tenu de la date de publication de leurs articles respectifs !!! Pourquoi ne pas essayer d’autres  de leurs recettes, d’ailleurs , pendant mon absence des coulisses de l’atelier ? 

Ici (photo 1) la version meringue lissée, juste réalisée une fois, les suivantes, j’ai préféré faire des spirales, juste avec la pointe d’un couteau en faisant des tourbillons sur la meringue avant de la cuire (photo 2).

IMG_20180223_143311 IMG_20180303_141851

Si vous testez, n’hésitez pas à me dire si vous avez suivi ma recette à la lettre ou si vous avez apporté votre « grain de sel » !

Bon appétit !

Vous pourrez aussi aimer

Pas de Commentaires

Laisser une réponse