Cuisine

Ce mardi, c’est : tarte corse aux herbes

17 juin 2015

WP_20150612_071Erbalunga, Cap Corse, juin 2015

Des légumes à la Une

Bien sûr, même si mes enfants sont habitués à manger des légumes, il n’est pas évident de leur faire manger des blettes. Sauf que, et oui, sauf que mes « madeleines de Proust » sont constituées de la cuisine de ma grand-mère Corse, et que dans « mon » île nous mangeons une très bonne tarte aux herbes que les enfants adorent.

Notre pause de quelques jours en Corse a ravivé mes envies de cuisine insulaire. Cette recette n’est pas de mamie Mariette, mais provient de l’excellent livre « La cuisine corse » de Liliane Otal.

IMG_9987

Définition : La blette, bette ou côte de bette, également appelée bette à carde au Québec, et poirée, jotte ou joute en Suisse, est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Chénopodiacées, cultivée comme plante potagère pour ses feuilles ou pour ses côtes (ou cardes), consommées comme légume.
 
crique 2 crique WP_20150611_14_01_51_Pro

 -Criques du Cap Corse, juin 2015-

Une recette au bon goût de la Corse

* Les ingrédients du marché : blettes, oignons frais, blanc de poireaux

* Les ingrédients du placard et du réfrigérateur : pâte brisée ou feuilletée, œuf, lait, crème fraîche, noix de muscade, sel, poivre, huile d’olive.

* L‘astuce présentation : vous pouvez servir cette tarte en petites parts individuelles, ou utiliser un moule à tarte rectangulaire.

* La recette pour 5 à 6 gourmands :

Il vous faut : une pâte brisée ou feuilletée / 1 botte de blettes / 1 botte d’oignons frais / 2 blancs de poireaux / 1 œuf / 2 cuillères à soupe de lait + 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse / 1 pincée de noix de muscade / 2 pincée de nepita* / huile d’olive, sel, poivre.

Préparation : env 20 mn, Cuisson : env 35 mn (plus ou moins selon votre four).

Laver et blanchir les feuilles des blettes, les rincer à l’eau froide, les essorer puis les hacher finement. Emincer finement les blancs de poireaux ainsi que les oignons (blancs et verts), puis les faire revenir à feux doux dans un peu d’huile d’olive. Les mélanger aux blettes. Assaisonner avec la nepita* et la noix de muscade. Saler, poivrer.

Dans un saladier mélanger l’oeuf battu, le lait et la crème.

Etaler le disque de pâte maison ou toute faite dans un moule à tarte. Piquer le fond et les bords, étaler les légumes, recouvrir du mélange œuf/lait/crème.

Faire cuire à four chaud th 6 (180°) pendant environ 30 mn

Déguster chaud, tiède ou froid avec une salade verte.

Bon appétit !

NB : La nepita* est une herbe du maquis corse, chaque fois que je vais dans mon village de la Castagniccia j’en cueille et je la fais sécher. Je l’utilise très largement dans les ratatouilles, les légumes sautés ou farcis. Bref, il y a toujours un peu de Corse dans un bocal de ma cuisine…

En un clic, recette de la tarte aux herbes d’Andrée Luciani en version imprimable en PDF.

Vous pourrez aussi aimer

6 Commentaires

  • Répondre karine 17 juin 2015 à 11 h 59 min

    Coucou toi et bien la balade devait etre bien et reposante . Et bien je ferais ca plus tard pour cause couture salon du lin a doudeville pleins de bises a bientot . Karine

    • Répondre Valentine 18 juin 2015 à 15 h 39 min

      Bonne expo :) bises

  • Répondre Marie 17 juin 2015 à 11 h 19 min

    Merci Fred pour cette belle recette. J’ai beaucoup pensé à toi ce matin car j’ai reçu 10 de mes compagnes de conversation anglaise et elles ont adoré « ton » gâteau nantais. Elles m’ont toutes demandé la recette. Je leur ai donné « mes » et « tes » sources pour rendre à César… Quel bonheur j’ai eu à les voir aussi enthousiastes !
    La torta di erbe, je la mangeais chez ma belle-maman mais je n’avais pas la recette. Je suis très heureuse d’avoir la tienne. Vois-tu, c’est double plaisir de faire et de manger une de tes recettes. Non seulement c’est bon, mais le fait qu’elle ait été testée et appréciée par toi me donne de l’assurance quand je me lance. Et là, des légumes, pas de sucre : adieu les complexes ! Bisous reconnaissants chère Fred !

    • Répondre Valentine 18 juin 2015 à 15 h 41 min

      Bonjour Marie, oh là là tu vas vraiment réussir à me faire rougir ! Il va falloir prévoir un déplacement à Strasbourg pour un repas 100% « mardi gourmand » . Gros gros bisous Marie

  • Répondre la cigale 17 juin 2015 à 7 h 13 min

    Erbalunga, un très joli village les pieds dans l’eau !!!
    Je vais essayer ta recette , j’aime beaucoup les blettes !!!!

    • Répondre Valentine 18 juin 2015 à 15 h 42 min

      Bonjour Arlette, tu devrais te régaler alors ! Les blancs sont ensuite à manger en gratin avec de la sauce tomate, ou de la béchamel. A bientôt, et bon appétit :)

    Laisser une réponse