Cuisine

Cake infiniment marron de Pierre Hermé

11 décembre 2020

IMG_20201209_144906

Le temps maussade et très froid est un excellent prétexte pour tester de nouvelles recettes qui seront comme un cocon de douceur. Traditionnellement, en Alsace, à cette époque ce sont de gros gâteaux individuels que nous dégustons : les fameuses « Torches aux marrons » (d’ailleurs, si parmi vous, quelqu’un ou quelqu’une veut bien me confier sa recette fétiche, je suis partante !!!).

Ici, c’est juste un « gâteau de voyage »  que le grand Pierre Hermé nous offre : enfin « juste » est très réducteur : ce cake est simple, bon, et meilleur encore fait deux jours à l’avance, il a tout pour me plaire !

*Les ingrédients  :

Il vous faut : 120 g de beurre / 105 g de sucre semoule (baissé à 95 g ça va aussi !) / 220 g  de crème de marrons / 3 oeufs / 6 g de poudre à lever (1cc) / 100 g de farine / 50 g de farine de châtaigne*/ 1 pincée de fleur de sel.

Les ajouts : 90 g de brisures de marrons confits, ou petits morceaux de chocolat noir ou lait concassé, petits cubes d’orange confite ou de gingembre confit,raisins macérés dans du rhum, l’imagination sera votre guide !

Le sirop : 150g d’eau minérale / 150g de sucre / 20g de rhum brun ou vieux (ne pas faire l’impasse, car apporte un plus, même si personnellement j’ai tout divisé par deux, sauf le rhum et c’était parfait !)

*J’ai toujours de la farine de châtaigne Corse dans mon réfrigérateur, et là vraiment, elle ajoute un vrai plus (contrairement à la recette du Cakounet de Conticini où pour 15 g on peut s’en passer…). Maintenant, si vous n’avez pas de farine de châtaigne, votre gâteau sera aussi très bon, juste un peu moins typé.

*La recette  :

Préchauffer le four à 180° en chaleur tournante.

Si vous suivez la recette à la lettre : égoutter et passer les brisures de marrons confits sous l’eau tiède  pour enlever les excès de sirop et de sucre. Prélever 15 g de farine sur les 100 g de farine blanche pour les enrober afin qu’ils ne tombent pas lors de la cuisson du gâteau.

Sinon : tamiser ensemble 100 g de farine + 50 g de farine de châtaigne + levure. Mélanger ensemble le sucre, les oeufs (1 par 1), et la crème de marron. Ajouter le beurre fondu et la pincée de fleur de sel. Ajouter les farines (puis doucement les brisures de marron, si vous suivez la recette originelle, sinon, les morceaux de chocolat ou ce qui vous fait envie !)

Verser dans le moule avec un papier cuisson (là encore les puristes beurreront et farineront leur moule). Enfourner et baisser tout de suite à 160° cuire 40 minutes . Préparer le sirop : faire bouillir ensemble eau minérale et sucre, puis hors du feu ajouter le rhum.

A la sortie du four, démouler sur une grille, et imbiber le cake du sirop de rhum à l’aide d’un pinceau à pâtisserie.

Préparer 1 à 2 jours  avant de déguster (laisser reposer au réfrigérateur)

 IMG_20201209_144900 IMG_20201209_144940

***

Remarques :

Pierre Hermé explique que pour avoir une jolie « bosse » sur le cake, il suffit de verser du beurre, à la texture entre pommade et beurre fondu, en ligne sur le dessus du gâteau. Désolée, chez moi, ça n’a pas du tout fonctionné : un cratère inversé est même apparu, une brèche, une fissure… 

Dans la recette, il est préconisé de verser la préparation dans deux moules à cake de 14 cm x 8 cm x 8 cm de hauteur. Autant, j’ai acheté exprès le moule à cake pour le « cakounet« , autant là, j’ai juste fait cuire dans un moule à cake classique, et au lieu des 40 mn, j’ai laissé 50 mn au four , ensuite à vous d’adapter par rapport à votre propre four, il faut qu’une lame de couteau ressorte « sèche ».

 

Bon appétit !

  ♥ Un grand merci à tous les chefs qui depuis la crise sanitaire nous livrent recettes, astuces et tour de main, avec générosité & amour ♥

Vous pourrez aussi aimer

3 Commentaires

  • Répondre Françoise 12 décembre 2020 à 9 h 06 min

    Coucou
    Je vais tester crème de marrons et rhum cela va plaire à Gérard .
    Bisous à partager

  • Répondre Brigitte T 12 décembre 2020 à 8 h 10 min

    Merci Frédérique pour cette recette gourmande que je vais m’empresser d’expérimenter ! Bonnes fêtes de fin d’année à vous et votre famille .

    • Répondre Valentine 14 décembre 2020 à 18 h 34 min

      Bonsoir Brigitte, en plus il est raccord avec votre tablier « Gustave » de l’atelier ;). Maintenant si votre époux peut me donner une explication pour avoir une belle bosse sur le cake, puisque visiblement mon « cordon » de beurre ‘a pas fonctionné, je prends !!! Très bonnes fêtes à vous aussi !

    Répondre à Brigitte T Annuler la réponse